A.S. NIORT BASKET
En cette période un peu spéciale, l'ASN a décidé de profiter du contexte pour s'entretenir avec ses 3 Ducks les plus anciens : Louis Iglesias, Geoffrey Diancourt, et le capitaine Ribar Baikoua. De leur arrivée au club à la saison actuelle en passant par la montée Nationale 2, tout sera évoqué par nos doyens. C'est parti pour leur interview croisée !
 
Bonjour à tous les trois ! Pour commencer, pouvez-vous nous parler de votre premier souvenir au club, la chose qui vous a marqué à votre arrivée à Niort ?
Ribar Baikoua : «Je suis arrivé quand le club montait en N3 et j’étais agréablement surpris par l’ambiance qu’il y avait au sein de l’équipe.»
Geoffrey Diancourt : « Moi ce qui m’a marqué c’est l’esprit familial du club, et l’intensité des entraînements par rapport à ce que j’avais connu les deux années auparavant. »
Louis Iglesias : « Je dirais le dévouement et le sérieux de Laurent Hay. »

Et votre meilleur souvenir au club ?
Ribar Baikoua : « Clairement, la montée et la ferveur qu’il y a eu autour de nous pendant cette période. »
Geoffrey Diancourt : « Même chose : la montée en N2, et tout ce qui a suivi. Notamment la soirée organisée par le club ... (rires) »
Louis Iglesias : « Une victoire anodine à Montaigu en N3, c’est la dernière fois que ma grand-mère est venue m’encourager. »

Selon vous, quelle est la principale qualité des deux autres ?
RB : « La qualité principale de Louis c’est le scoring, et Geo sa vision du jeu. »
GD : « Moi je dirais que Ribar c’est la création de son shoot et son intensité en défense, et Louis son shoot et sa rapidité. »
LI : « Geoffrey je dirais son shoot, et Ribar l’intensité qu’il met des deux côtés du terrain. »

Et leur principal défaut ?
GD : « Ribar, je pense que c'est son aisance balle en main, et Louis son jeu en transition. »
LI : « Pour moi, Geoffrey c'est sa main gauche, et Ribar ses pertes de balles. »
RB : « Louis je dirais sa défense, et Geo peut-être sa main gauche aussi. »

Quelle différence faites-vous entre la N3 et la N2 ?
RB : « J’ai le sentiment que c’est un peu au dessus dans tous les compartiments du jeu. »
GD : « Je trouve que la N3 est beaucoup moins structurée, il y a plus de QI Basket en N2. Et c’est un peu plus athlétique. »
LI : « Je trouve aussi que la N2 est globalement meilleure dans tous les aspects du jeu. »

Quel regard portez-vous sur cette saison compliquée ?
RB : « Les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances. On n’a pas su solidifier l'alchimie entre anciens et nouveaux sur le terrain. Il aurait fallu que chacun sache et accepte davantage son rôle et celui des autres. »
GD : « D’accord avec Ribar. Cette année a été mauvaise car on n’a pas toujours ressemblé à un vrai groupe. On s’est parfois arrêtés sur certaines choses qui étaient peut-être inutiles. Et pour moi, chacun possède un rôle dans l’équipe. On avait du mal à se comprendre les uns ou des autres, alors qu’on s’entend super bien en dehors du terrain ! Mais sur le terrain, cela ne fonctionnait malheureusement pas toujours. »
LI : « Cette saison nous fait prendre conscience à quel point les deux précédentes ont été bonnes. Cette année c’est moins bon, et à côté de ça, la poule est plus forte que l’an dernier. »

Comment avez-vous vécu le match à l'Acclameur, devant plus de 2000 spectateurs ?
RB : « C’était génial ! C’est pour ce genre de match, dans des ambiances comme celle-ci que l’on joue au Basket. »
GD : « C’était tout simplement exceptionnel. Très peu de gens ont la chance de pouvoir jouer devant autant de monde en Nationale 2. Nous l’avons vécu et c’est juste fou. Merci aux bénévoles, aux dirigeants et au public. Même si le scénario est un peu cruel, on s’est battus jusqu’au bout. »
LI : « Merci à tout le monde, c’était grandiose. Bravo aux dirigeants et bénévoles d’avoir organisé cet événement dans une salle sublime et une superbe ambiance. »

Quel est votre regard sur le développement du club depuis votre arrivée ?
GD : « Le club a énormément évolué en 3 ans. Le public est au rendez-vous, il y a peut-être 3 fois plus de spectateurs qu’à mes débuts ici. On voit que l’ASN se professionnalise d’années en années. On a un très bon speaker avec un avant-match et une présentation des joueurs qui est top. Et la communication du club est très bonne, ne serait-ce que sur les réseaux avec le suivi des matchs sur Facebook et Twitter, et toute la pub qui est faite avant les matchs. »
LI : « Le club grandit, on se déplace dans de bonnes conditions, il y a beaucoup de communication sur les réseaux, des bénévoles fidèles et sympathiques. On espère avoir encore plus de partenaires pour faire avancer le club, à nous d’avoir de meilleures performances sur le terrain pour les attirer, et pérenniser le club au haut niveau. »
RB : « Je rejoins totalement l’analyse de Geo et Louis. Le club grandit et cela se voit. »

Pour conclure, un petit message pour les différents acteurs du club ?
RB :  « Merci a tous ceux qui poussent le projet depuis 4 ans. Continuez ainsi car vous êtes déterminants pour la suite du Basket à Niort. »
GD : « Un grand merci aux supporters de nous soutenir le Samedi à Barra, vous êtes notre 6ème homme. Les bénévoles quant à eux font un boulot monstrueux alors qu’ils pourraient être avec leurs amis ou leur famille, donc 1000 merci à vous aussi. Les partenaires, merci de votre soutien, on fera le maximum pour vous rendre la pareille. »
LI : « Rien à ajouter, je me joins aux gars et remercie tout le monde. »

Propos recueillis par Alexis CHAPPE - 26 mars 2020